WWW.DISSERS.RU

    !


Pages:     | 1 |   ...   | 9 | 10 ||

(France) Ex. Traduisez les phrases qui suivent. Relevez dans ces phrases les conjonctions et les locutions conjonctives qui introduisent la subordonne concessive.

1. Mlle de Kerkabon, qui navait jamais t marie, quoiquelle et grande envie de ltre, conservait de la fracheur lge de 45 ans (Voltaire). 2. Le mousse savait par les matelots quon approchait des les Toumatou, et bien quil ne ft pas question de sy arrter, la seule vue de la terre le ravissait (Merle). 3.

Les dcembristes eux-mmes, encore quils rclamaient la suppression du servage, se trouvaient en fait fort loigns du peuple (Achres). 4. Je trouve dans cette recherche, quelque vaine quelle puisse tre, un aseez grand avantage (Voltaire). 5. Zadig, tout instruit quil tait, ne put dchiffrer un seul caractre du livre (Voltaire). 6. Ses traits affins, son visage clair ras de trs prs, la coupe de ses vtements, si uss quils fussent, lui donnaient toujours lair plus soign que ses camarades (Martin du Gard). 7. Cest partir de cet instant-l, jen ai gard le souvenir trs net, que je commenai ne plus perdre un seul mot, btons si rompue quelle ft, de cette bizarre conversation (Benoit). 8. Elle reste dconcerte. Si bien quelle le connaisse, son frre lui rserve toujours de ces ripostes quelle na pu prvoir (Hriat). 9. Il ne faut pas perdre la chance, aussi faible quelle soit, dun sauvetage miraculeux par voie des airs (De SaintExupry). 10. Aussi loin que portt sa vue, elle napercevait que la fort comme une grande coule dencre (Green). 11. Toute une partie de la foule continuait se taire, et son silence, pour prudent quil ft, nen tait pas moins rvlateur (Druon). 12. Pour pre et rebutante quelle ft, cette discipline tait nergique, bien propre former des hommes (Duhamel). 13. Maigret savait maintenant que Ren avait une passion, si anodine ft-elle, une manie, une habitude: il jouait aux courses (Simenon). 14. Lenfant ne posa pas de question. Toute jeune quelle tait, elle comprenait quon lui avait menti (Green). 15. Quelle que ft sa dtresse, il savait quil avait raison, quil dfendait la vrit (Martin du Gard).

16. Deux fois lan il fallait tre Paris quoi quil en cott, quels que fussent les plaisirs quon abandonnait (Aragon). 17. De quelque ct que lon se tourne, lhorizon apparat born par une ceinture de collines (Benoit). 18. Une fois quon lavait dcel, le grondement du canon ne se perdait plus de loreille; o quon allt, il ny avait plus que lui(Grack). 19. A la droite dAntoine M.

Chasle, piqu sur le bord de sa chaise, coutait. O quil ft assis, il avait toujours lair dtre sur un strapontin (Martin du Gard). 20. En quelque lieu quil me rencontre, si longtemps quil soit rest sans me voir, il me donne toujours les mmes mauvaises nouvelles (Renard).

Ex. Introduisez les subordonnes concessives par une des locutions conjonctives donnes: quoique, bien que, quoi que, quelque (si)que, o (do) que, soit quesoit que.

l. il et les yeux fixs sur ses enfants, son regard tait ailleurs (Rolland). . ils viennent, Thrse, ils sont malheureux, et leur grenier est froid (France).

3. Elle ne put,elle ft, oublier de sitt sa blessure (Rolland). 4. Nous avons chant, soit leur uniforme, les hommes vous au mme sort prouvent le besoin de chanter quand ils sen vont vers une destination inconnue, soit le destin qui les attend, le changement leur apporte toujours un lment qui vient rompre tout ce que la vie, quils sapprtent quitter, peut avoir de monotone (Laffitte). 5. malheureux ils fussent, et justement parce quils taient malheureux, ils voulaient rester ensemble (Rolland). 6. La musique on dise, nest pas une langue universelle (Rolland). 7. Pendant labsence de sa femme, Olivier avait vu Ccile; et il navait pu lui cacher un peu de ses chagrins. Ccile en fut touche. Mais elle sentt plus que lui la gne de ses confidences, elle et dautres raisons, elle trouva des prtextes pour venir moins souvent (Rolland). 8. Elle se figurait que triste ft leur situation, elle ntait pas sans issue (Rolland).

Ex. Traduisez en franais ce qui suit:

1. , . 2. , . 3. , .

4. , . 5. , . 6. , . 7. , . 8. , , , . 9. , , . 10. , . , , . 11. , , , , - . 12. , , . 13. , . 14. , . 15. , . 16. eoco.

Ka , , .

Tours syntaxiques qui quivalent certaines subordonnes concessives 1. Les subordonnes concessives conjonctionnelles introduites par bien que, quoique se rapprochent de la proposition juxtapose ayant pour verbe le tour avoir beau+linfinitif:

Antoinette avait beau spuiser et rduire encore leurs dpenses: ce quelle gagnait ne suffisait pas les faire vivre.

(Rolland) Ce tour insiste sur linutilit du fait, sur ce quil na aucune influence sur le fait principal.

2. Le grondif prcd de tout qui sert souligner la simultanit de deux faits, prend une valeur concessive dans le cas o il y a une opposition, une certaine contradiction logique entre les deux faits:

Tout en minquitant, M. Hamoche mintressait.

(France) 3. Des propositions causales avec la subordonne introduite par parce que et prcdant la principale ngative peuvent avoir un sens concessif:

Des monuments de styles diffrents peuvent avoir une gale beaut. Parce que jadmire le dme des Invalides, je ne mprise pas Notre-Dame de Paris.

(Maurois) 4. Lorsque les deux verbes ont le mme sujet, la subordonne peut tre remplace par le tour pour+infinitif:

Pour avoir model quelques mchantes figures, je ne suis pas un sculpteur.

(France) 5. Des propositions avec sans que ou sans+infinitif, peuvent comporter un sens concessif:

M. de Ronchaud, ntait plus jeune, sans tre vieux.

(France) Ex. Dans les phrases qui suivent relevez les moyens syntaxiques employs pour exprimer la concession et lopposition.

1. Pendant que ses ennemis le dchirent et laccusent, ses amis, tout en le couvrant de louanges, font preuve et dans leur plus grand nombre de beaucoup dincomprhension (Achres). 2. A la vrit, ce gnral, tout en dplorant la disgrce de son compagnon darmes, craignait les ractions de lEmpereur (Maurois). 3. Sans tre sensiblement maigri, il avait lair davoir ans (Stendhal). 4. Ses cheveux coups taient raidesSans avoir le front bas, cette frange quelle portait le diminuait trop (Aragon). 5. C est par respect pour ma mre, se disait-il, que je ne la mlerai plus une situation qui, pour tre chaste, nen est pas moins fausse (Radiguet). 6. Il dut savouer, avant de sendormir que, loin de lui laisser lesprit libre, lignorance laquelle il se condamnait lobsdait plus encore que neussent fait des nouvelles prcises (Martin du Gard). 7. Pourtant ces angoisses caches de sa vie, ses frayeurs, ses remords, bien loin damoindrir dans un artiste sa puissance pour crer, devrait au contraire lexciter et la nourrir (Mauriac). 8. La menace du danger, loin dbranler la confiance des socialistes runis lHumanit, semblait mme renforcer leur foi dans la victoire finale de la paix (Martin du Gard).

Ex. Traduisez en franais ce qui suit en employant des propositions subordonnes ou des tours quivalents (grondif, infinitifs).

1. , . 2. , . 3. , . 4. , . 5. , . 6. , . 7. , e. 8. , , . 9. , , , . 10. , . 11.

, . 12. , , .

1. .., .., .. . .: ,1979. 174.

2. H.M., oa .. : :

: : . - . . . .: , 1991. [Ha . .]. 299 .

3. .. pe. .: Bca , 1991.

191.

4. .., .. . . 2-. .: ,1963. 256 .

5. .. Cop : . - . . . . 2-.

.: , 1975. 112.

6. .. : XI XVI ea: Meo. . , 1996. 25 .

7. .., .. :

a. ocp. . . 4-, cp. M.: Bca , 1982. [ . .]. 367 .

8. H.. 2. . .; .: , 1966. [ . .]. 231 .

9. Guiraud P. La syntaxe du franais. P., 1967.

10. Le Bidois G., Le Bidois R. Syntaxe du franais moderne. P., 1971. T. 2.

11. Moignet G. Systmatique de la langue franaise. P.,1981.

12. Tesnire L. Elments de syntaxe structurale. 2-e d. P.,1969.

13. Wagner R. -L., Pichon J. Grammaire du franais classique et moderne. P., 1968.

TABLE DES MATIERES Phrase................................................................................................................. Juxtaposition (ou parataxe)................................................................................ Coordination ou parataxe conjonctionnelle....................................................... Subordination (ou hypotaxe).............................................................................. Subordonne sujet.............................................................................................. Subordonne attribut.......................................................................................... Subordonne complment dobjet (compltive)................................................ Tours quivalant des propositions compltives............................................... Subordonne relative.......................................................................................... Subordonne apposition..................................................................................... Propositions subordonnes circonstancielles..................................................... Subordonne circonstancielle de lieu (locative)................................................ Subordonne circonstancielle de temps (temporelle)........................................ Subordonne temporelle marquant la simultanit............................................ Subordonne temporelle marquant lantriorit................................................. Subordonnes marquant la postriorit du temps.............................................. Tours quivalant des subordonnes temporelles............................................. Subordonne circonstancielle de cause (causale).............................................. Tours quivalant des subordonnes causales................................................... Subordonne circonstancielle de consquence (consquentielle ou conscutive)................................................................................................... Subordonne circonstancielle de but (proposition finale)................................. Subordonne circonstancielle de manire.......................................................... Subordonne circonstancielle de comparaison (comparative)........................... Subordonne circonatancielle de condition (hypothtique)............................... Autres moyens dexprimer une condition ou une hypothse............................. Subordonne circonstancielle de concession (concessive)................................ Tours syntaxiques qui quivalent certaines subordonnes concessives.......... C ...............................................................

Pages:     | 1 |   ...   | 9 | 10 ||






















2011 www.dissers.ru -

, .
, , , , 1-2 .